Greffe de cheveux : comment ça marche ?

La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social. Sa défaillance peut entraîner de graves complications chez l’espèce humaine. C’est ainsi que la perte des cheveux peut être appréhendée comme un mal en soi. Cependant, il existe bien des techniques pour remédier à ce problème. Découvrez dans cet article, les greffes applicables aux cheveux en cas de calvitie ou de l’alopécie.

LA GREFFE FUT

La FUT est littéralement désignée par Follicular Unit Transplantation. Elle est mieux connue sous l’appellation « prélèvement par bandelette ». Dans le cadre de la FUT, les cheveux de la partie donneuse n’ont que quelques centimètres de longueur. On note donc une faible densité capillaire chez le patient. Cette vérification permet au praticien de mesurer le nombre de greffes à récolter sur la bandelette.

Après la préparation, le traitant prélève la bandelette. Par la suite, les greffes seront extraites. Mais avant, le traitant reconstitue la partie extraite. Une fois la bandelette prélevée, le traitant l’isole grâce aux pinces et autres outils adéquats. Les follicules ainsi que chaque greffe sont ainsi isolés. L’incision de la partie receveuse est l’étape suivante. À ce stade, le médecin traitant reconstitue totalement la chevelure du patient. Après cela, les greffes sont déposées dans chaque incision.

LA GREFFE FUE

Comme le stipule le site de l’AFME , la Follicular Unit Extraction (FUE) représente la deuxième méthode de greffe des cheveux. C’est une méthode récente dédiée aux hommes. Elle est distinguée en trois catégories :

La greffe FUE avec rasage partiel

La greffe FUE avec rasage partiel est également une technique de greffe. Elle est appliquée aux hommes qui sont atteints de petites ou de moyennes calvities. Généralement, ce problème de santé est traité par un professionnel du domaine, en l’occurrence un chirurgien. Pour ce faire, le chirurgien se sert d’un micropunch pour enlever les follicules pileux présents dans la région affectée. Avec cette méthode, il est possible d’en extraire jusqu’à 1 000 greffons par séance. Cette technique permet de réduire l’invasion des greffons. Cependant, il faudra raser complètement la zone affectée.

La greffe FUE avec rasage total

Vu la gravité de la calvitie chez certains hommes, il faut penser à une solution plus approfondie. C’est à cela que répond la greffe FUE avec rasage total. D’ailleurs, cette technique permet d’enlever un nombre considérable de follicules. Il peut aller jusqu’à 2000 et même 2 500 follicules par séance. Il faut rappeler que ce traitement est guidé par un chirurgien ou un spécialiste du domaine. De plus, il faudra raser toute la tête pour traiter convenablement ce problème de santé.

La greffe FUE sans rasage

La greffe FUE sans rasage est recommandée aux hommes qui présentent une légère chute des cheveux. Pour traiter ce problème, le chirurgien se sert toujours du micropunch pour enlever les follicules présents sur la partie touchée. Le prélèvement n’est pas si important. En réalité, il peut couvrir jusqu’à 1 200 greffons en une séance. Dans ce cas, l’homme présentant ce déficit n’a pas forcément besoin de se raser la tête.

En somme, il est possible de traiter les maladies de cheveux grâce à deux méthodes de greffes. Il s’agit de la FUT et FUE. Si vous êtes intéressé, vous pouvez contacter ce site pour plus d’informations.

Greffe de cheveux : pourquoi choisir la Turquie ?

Quel que soit notre sexe, des cheveux bien entretenus peuvent nous donner un certain charme naturel. Les cheveux ont en effet la capacité de donner à notre visage, une forme différente et même une autre personnalité. On n’a pas tous la chance d’avoir beaucoup de cheveux naturels. Certaines personnes sont sujettes à une calvitie qu’elle n’assume pas. Heureusement, il existe des techniques pour avoir des cheveux. L’une des plus efficaces d’entre elles est de faire une greffe de cheveux. De nombreuses personnes choisissent de se rendre en Turquie pour leur greffe de cheveux. Dans cet article, nous vous disons pourquoi.

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux ?

Il est important d’avoir une notion de ce qu’est une greffe de cheveux avant de vous lancer. D’une manière simple, une greffe de cheveux est un processus grâce auquel on prend vos cheveux d’une zone appelée zone donneuse pour les emmener vers une autre partie appelée zone receveuse. La greffe de cheveux est souvent considérée comme une solution assez radicale pour avoir des cheveux. Quoi qu’il en soit, on a recours à cette technique pour plusieurs raisons. Si vous avez une calvitie avec laquelle vous n’êtes pas vraiment à l’aise, la greffe de cheveux peut être une solution idéale. Vous pourrez aussi opter pour la greffe de cheveux si vous avez une maladie du cuir chevelu ou si vous voulez cacher des cicatrices sur votre tête.

Pourquoi opter pour la Turquie pour sa greffe de cheveux ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles la Turquie est l’endroit où il vous faut vous rendre si vous voulez une greffe de cheveux.

  • La greffe de cheveux est née en Turquie

Si de nombreuses personnes préfèrent se rendre en Turquie pour leur greffe de cheveux, c’est parce qu’elles savent que c’est dans ce pays que cela est né. On dit d’ailleurs d’Istanbul, la capitale de la Turquie est le centre mondial de la greffe de cheveux. Vous le savez sans doute, la greffe de cheveux est une sorte de chirurgie. Or, en termes de chirurgie, la Turquie fait partie des pays les plus efficaces. Le tourisme médical est donc très développé dans ce pays. Il existe en Turquie, pas moins de 300 établissements pour la greffe de cheveux. Il vous faudra donc être sûr de bien choisir l’établissement qui s’occupera de votre tête. Pour votre choix d’établissement pour la greffe de cheveux, nous vous conseillons de passer par Body Expert .

  • Les médecins Turcs connaissent leur métier

La seconde raison pour laquelle se rendre en Turquie pour une greffe de cheveux, c’est la compétence des médecins Turcs. Ces derniers ont suivi des formations bien précises afin de proposer le meilleur à leurs clients. Bien évidemment, ils ne lésinent pas sur l’éthique afin que les clients soient vraiment en sécurité quand ils viennent demander une greffe de cheveux. Ils peuvent utiliser deux techniques pour votre greffe de cheveux : la technique FUE et la technique DHI.

  • Les tarifs sont intéressants

C’est aussi à cause des prix proposés qu’on choisit de rendre en Turquie pour sa greffe de cheveux. Dans ce pays, avec un budget compris entre 1 500 et 3 000 euros, vous pourrez vous faire faire une greffe de cheveux. Ce prix peut augmenter de 70 % sur d’autres destinations.

Ici , vous pourrez avoir d’autres informations sur la greffe de cheveux.

Découvrez les traitements efficaces contre la calvitie

La calvitie est la perte partielle ou totale des cheveux. Aussi bien présente chez les hommes que chez les femmes, elle touche 2 % de la population féminine et 1 homme sur 4. Heureusement, des traitements existent pour diminuer son ampleur ou la faire disparaître. Découvrez 5 traitements efficaces contre la calvitie chez l’homme !

Continue reading « Découvrez les traitements efficaces contre la calvitie »

Découvrez les traitements efficaces contre la calvitie

La calvitie (ou l’alopécie) est une pathologie qui se manifeste par une chute totale ou partielle des cheveux. Même si on a beaucoup plus tendance à le penser au masculin, il ne faut pas perdre de vue qu’elle survient aussi chez la femme. Elle survient généralement après la cinquantaine mais elle peut être précoce. Constituant une gêne notable pour ceux qui en sont atteints, la calvitie a été sujette à la recherche de traitement adéquat. Allons à la découverte de quelques traitements efficaces contre la calvitie.

Quels traitements efficaces contre la calvitie chez l’homme ?

On ne saurait traiter efficacement une affection sans en connaitre l’origine. Ainsi, la calvitie chez l’homme peut être héréditaire ou due à une mauvaise hygiène alimentaire ou capillaire. Quelle qu’en soit la cause, il existe des traitements (médicaux ou chirurgicaux), capables de ralentir, voire d’arrêter la chute de cheveux et en masquer les effets.

La méthode DHI pour des implants capillaires

C’est une approche délicate qui nécessite une expertise poussée de la part du  chirurgien dermatologue. La méthode DHI consiste à  prélever des greffons sur la couronne du crâne afin de les replanter dans les zones dégarnies. Les greffons repoussent donc de manière naturelle. C’est une méthode douce et indolore qui ne laisse aucune cicatrice.

La mésothérapie et la luminothérapie du cuir chevelu

C’est un traitement qui consiste à introduire, à l’aide d’une aiguille, des vitamines, des acides hyaluroniques et des nutriments essentiels dans le cuir chevelu. Cela permet d’entretenir le cuir chevelu et de permettre la régénération des follicules et de la fibre capillaire. Ce traitement consiste également à faire appel à une thérapie au laser qui utilise de faibles rayons lumineux LED dans le but de vitaliser la chevelure et susciter des réponses favorables aux prochaines pousses abondantes.

La micropigmentation du cuir chevelu

La micropigmentation consiste à insérer des pigments dans la peau au niveau des zones atteintes de calvitie totalement ou partiellement. Elle est inoffensive et indolore. C’est probablement la raison pour laquelle elle est très prisée par les patients chauves.

La calvitie féminine : quels traitements adoptés ?

L’alopécie chez la femme résulte souvent d’un facteur héréditaire ou d’un désordre hormonal. Cela peut aussi provenir de la carence en vitamine B, en magnésium ou encore en acides aminés essentiels. De nombreuses méthodes interviennent comme traitements dont les meilleures sont la méthode DHI et le traitement MésoLed.

La méthode DHI

La méthode DHI consiste à faire une greffe d’implants capillaires sur les parties touchées. Ces greffons insensibles aux hormones sont destinés à repousser de plus belle. C’est une approche très efficace puisque les greffons ne tomberont plus. De plus, ce traitement vous épargne toutes complications postopératoires comme le stress, le traumatisme et les blessures en tous genres. Il est totalement indolore.

Le traitement MésoLed

L’injection de nutriments dans le but de regarnir le cuir chevelu s’est avérée être une méthode satisfaisante. La luminothérapie intervient ensuite pour enclencher la croissance des cheveux. C’est un traitement qui s’accompagne d’un effet ravivant assurant ainsi l’entretien de la chevelure. Ceci favorise la pousse naturelle des cheveux.

La médecine esthétique pour les hommes

Au fil des ans, le corps humain comme bien d’autres matières connaît des modifications et d’énormes transformations sur son apparence. Ces différents changements généralement naturels deviennent à certains moments indésirables à cause de la mauvaise apparence qu’ils laissent voir. Des solutions d’esthétiques sont alors cherchées pour refaire peau neuve ou pour changer un temps soit peu cette apparence. Si des moyens naturels ou plus traditionnels existent pour faire face à ces situations, la chirurgie esthétique reste une méthode très appréciée. De la transformation à la reconstruction de la morphologie, la chirurgie esthétique use de nombreux moyens pour aboutir à ses fins. Bien que les femmes soient ses principales cibles pour leur envie de beauté, il n’est pas rare de trouver des hommes qui y font recours. Les raisons sont diverses et le résultat final plutôt bon. Découvrez à travers cet article la médecine esthétique sollicitée par les hommes.

 

Continue reading « La médecine esthétique pour les hommes »

Traiter la calvitie efficacement

La perte de ses cheveux est désagréable pour n’importe qui. Voici quelques méthodes qui ont été reconnues efficaces pour lutter contre la calvitie.

 

La greffe capillaire

La greffe capillaire est une méthode efficace pour traiter la calvitie. Elle est conseillée surtout lorsque le sujet souffre d’une alopécie sévère. L’intervention s’effectue sous une anesthésie locale. Le principe est plutôt simple. On prélève quelques touffes de poils d’une autre zone qu’on vient implanter sur les zones touchées par la calvitie. L’opération en elle-même n’est pas dangereuse. Durant la période post-opératoire, le patient peut vaquer à ses obligations comme si de rien n’était. Un traitement antidouleur est prescrit. Le résultat est visible au bout du premier trimestre. Un œdème peut faire son apparition mais il disparaîtra très vite. Certains poils tomberont lorsqu’on se peignera mais il n’y a rien d’alarmant à cela. Il est possible de suivre un Traitement de la Calvitie à la Clinique Sainte Victoire à Aix en Provence.

Injection de PRP

Le PRP est le sigle du Plasma Riche en Plaquettes. Il s’agit d’un liquide qui est utilisé dans plusieurs domaines. Dans les cas de la perte de cheveux, une injection de PRP est une alternative à la greffe capillaire. L’opération d’injection peut se faire sous anesthésie locale ou pas. Cela dépend de la quantité de PRP nécessaire. Avant l’opération, un bilan capillaire du patient est effectué. On prélève également le sang du sujet ; c’est ce sang qui est traité puis réinjecté au niveau de la zone atteinte. Comme l’explique  le blog mode et beauté masculin Les Broussettes , l’intervention est bénigne et quasiment indolore. L’injection s’effectue par le biais d’une aiguille très fine

Classification de la calvitie et précautions pour limiter les risques d’alopécie

Il existe une  classification en matière de calvitie. Dans le  jargon médical, on appelle cette classification, la classification de Hamilton.

Stade 1: il n’y a aucune perte de cheveux, tout est normal.

Stade 2: on remarque un début de pertes de cheveux sur la partie frontale.

Stade 3: les golfes commencent par se creuser.

Stade 4: sur certains sujets, la perte de cheveux monte jusqu’au vertex ; pour d’autres, c’est une perte de cheveux massifs et cela s’arrête au niveau du toupet.

Stade 5: à ce stade, on remarque que les zones sans cheveux dominent les zones avec cheveux

Stade 6: le sommet du crâne est lisse, seules les tempes résistent encore.

Stade 7: c’est le stade ultime, il n’y a quasiment plus de cheveux sur la tête.

Il est possible de prévenir l’alopécie. Lorsqu’on est encore aux premiers stades, on peut prendre certaines précautions comme le fait éviter les shampooings agressifs. Il faut également effectuer de temps en temps des massages du cuir chevelu. Il faut aussi surveiller ce que l’on mange. Cela reste à confirmer mais il semblerait qu’une alimentation trop riche en matières grasses pourrait favoriser la calvitie. Au contraire, un apport régulier en minéraux fortifie les cheveux et ralentit leur chute. Il faut souligner qu’il existe sur le marché des shampooings sensés lutter contre la perte des cheveux. Ces produits ne seront d’aucune utilité s’il s’agit d’une calvitie.

 

3 recettes vegan à réaliser facilement

Contrairement à l’opinion de plusieurs personnes, être vegan ne veut pas dire que l’on ne peut pas manger à sa faim. Sachez-le, il existe de nombreuses recettes vegan très savoureuses, et faciles à réaliser. Certaines personnes parlent de tendance vegan, alors qu’il s’agit en fait d’un véritable mode de vie.

Que vous soyez vegan ou non, nous vous donnons ici trois recettes vegan, délicieuses et faciles à réaliser. Elles sauront vous convaincre de toute la saveur de ce mode d’alimentation.

La Polenta marinara

Cette recette à base de pois chiches est tout simplement savoureuse. Idéale pour un dîner, elle émerveillera vos invités.

Ingrédients

  • 1 cuillérée à soupe d’huile d’olive
  • 1 petit oignon blanc ou jaune coupé en dés
  • 4 gousses d’ail hachées
  • du sel
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • Un peu de thym et de l’origan
  • 1 poivron rouge broyé
  • 60 g de tomate (pâte)
  • 300 g de pois chiches cuits
  • 750 g de tomates coupées en dés

Préparation

  • Faites chauffer l’huile d’olive dans une casserole moyenne sur feu vif, puis ajoutez l’oignon et le sucre.
  • Faites ensuite sauter et dorer les oignons pendant 5 à 7 minutes.
  • Ajoutez un peu d’eau, de l’ail et laissez mijoter pendant 2 minutes.
  • Ajoutez ensuite le sel, l’origan, le thym, le poivre rouge, la tomate et les pois chiches.
  • Laissez mijoter pendant 10 minutes à découvert, puis retirez du feu.

Votre polenta marinara vegan est prête à être dégusté !

Le Poke Bowl

Plat traditionnel hawaïen, le poke bowl peut être servi en entrée comme en plat principal.

Ingrédients

  • La moitié d’une petite pastèque
  • ½ avocat
  • 1 mangue
  • 1 épi de maïs
  • 1 feuille de nori ou des algues en paillettes
  • Des graines de chia
  • 300 g de riz à sushi
  • De la sauce soja
  • De l’huile d’olive

Préparation

  • Dans une assiette creuse et bien lavée, mettez tous les ingrédients pour faire une marinade, et mélangez jusqu’à l’obtention d’un liquide homogène.
  • Découpez ensuite la pastèque en petites tranches et mettez-la dans l’assiette de la marinade. Remuez bien, et laissez le mélange reposer au réfrigérateur pendant 2 heures.
  • Pendant ce temps, faites cuire le riz à sushi.
  • Coupez l’avocat en deux et conservez une moitié à utiliser après pour faire la sauce. Avec l’autre moitié, coupez de petits dés d’avocats.
  • Épluchez la mangue en petits cubes.
  • Coupez l’épi de maïs en tranches, et faites-les mijoter avec une poêle dans l’huile d’olive ajoutez-y un peu de sauce soja.
  • Pour la sauce, mixez tous les ingrédients et rectifiez l’assaisonnement.
  • Une fois que le riz est froid ou tiède, et la pastèque marinée, mettez-les dans un bol, en laissant un trou au centre. Ensuite, versez délicatement la sauce au centre, et ajoutez la feuille de nori ciselée et vos graines (chia).

Le Carpaccio de tomate et pastèque au citron vert

Cette recette de carpaccio sans viande ni fromage conviendra parfaitement aux vegan, et à tous. Pour le réussir, penser à choisir des tomates bien juteuses.

Ingrédients

  • La moitié d’une petite pastèque
  • 6 petites tomates
  • 1 ou 2 citrons verts
  • Des feuilles de menthe
  • De l’huile d’olive
  • De la fleur de sel

Préparation

  • Râpez la peau de votre pastèque, et coupez-la en deux grosses rondelles. Passez ensuite les 2 morceaux de pastèque, ainsi arrondis, et les tomates à la mandoline.
  • Ensuite, sur 2 assiettes, disposez vos tranches de pastèque en formant un cercle sur l’extérieur, et vos tranches de tomate à l’intérieur.
  • Arrosez ensuite de jus de citron vert (comptez ½ citron vert pour chaque assiette).
  • Arrosez le tout avec un filet d’huile d’olive et décorez avec quelques feuilles de menthe finement ciselées.
  • Ajoutez une pincée de sel avant de déguster votre plat.

Vous pouvez maintenant vous régaler !

Hypertrichose : qu’est-ce que c’est ?

Avez-vous remarqué un excès de poils sur une partie de votre corps ? Cela peut être dû à une hypertrichose. Quelle est cette maladie et comment peut-on en guérir ? Trouvez dans cet article, toutes les réponses à ces différentes préoccupations.

L’hypertrichose : qu’est-ce que c’est ?

Issue de deux mots grecs « hyper et trikhos » qui signifient respectivement excès et poils, l’hypertrichose est une maladie est très rare. Une hypertrichose est, en fait, une poussée anormale de poils sur une partie ou la totalité du corps d’un être humain.

Bien qu’elle touche aussi bien les hommes que les femmes, de récentes études permettent de confirmer que, c’est la gent féminine qui est la plus atteinte. Cela est bien réel, car l’on entend de plus en plus de femmes se plaindre de poils disgracieux poussant sur le visage, par exemple.

Les causes de l’hypertrichose

C’est une pathologie qui doit son apparition à un certain nombre de facteurs. Les plus connus parmi ces derniers sont le dérèglement hormonal, la prise de médicaments à base de corticoïdes et l’hérédité.

Le dérèglement hormonal

C’est une production trop grande ou petite, d’un certain type d’hormones par le corps humain. Dans le cas de l’hypertrichose, c’est la fabrication excessive chez l’homme comme chez les femmes des androgènes. Ce sont ces hormones qui sont à l’origine de ce phénomène.

La prise de médicaments à base de corticoïdes

Les médicaments comme les anti-inflammatoires et autres, sont des produits dérivés des corticoïdes. Une surconsommation de ces derniers, aurait donc comme incidence, une augmentation de la pilosité.

L’hérédité

La transmission des informations génétiques est le socle même de l’humanité. Ainsi, si dans une famille un membre en est atteint, la probabilité est forte pour que d’autres personnes soient également atteintes.

Le diagnostic de l’hypertrichose

La première des choses à faire, suite à l’apparition de poils gênants, c’est d’aller rapidement consulter un spécialiste de santé. Un dermatologue ou alors un gynécologue serait plus indiqué.

Sur place, le médecin vous fera un diagnostic. Une fois que cela est terminé, il vous sera demandé une série de tests, pour vérifier si ses hypothèses sont vraies ou fausses. En réalité, il recherchera si cette pilosité est due à un effet secondaire d’un médicament ou d’une méthode de contraception.

S’il s’agit d’une fausse alerte, il vous le dira. Dans le cas contraire, il vous prescrira la démarche à suivre.

Les conséquences de l’hypertrichose

Les conséquences d’une hypertrichose sont diverses, mais très personnelles. En effet, lorsque vous constatez qu’un tel phénomène se produit sur votre corps, une perte de confiance en soi peut survenir. En plus de cela, on peut aussi remarquer une certaine stigmatisation de la personne atteinte.

Le traitement de l’hypertrichose

Les solutions envisageables, pour lutter contre une hypertrichose, sont données en fonction de la cause de la maladie.

  • Si elle a été causée par une consommation abusive de médicaments faits à base de corticoïdes, vous devrez sans préavis vous arrêter. Ensuite, à l’aide d’une assistance médicale, vous pourriez définitivement les rayer de votre liste médicamenteuse.
  • Pour une cause hormonale (dérèglement hormonal), votre médecin pourra éventuellement vous prescrire un traitement local. Celui-ci consistera à rétablir cet équilibre rompu.
  • Il est également possible d’avoir recours à une épilation définitive.

En respectant les recommandations du médecin, vous pourrez retrouver votre état physique normal.

Les gestes à éviter en cas d’hypertrichose

Lorsque l’on souffre d’un excès de poils, il faut éviter :

  • Tout contact avec un produit de beauté ou médical qui favoriserait d’une façon ou d’une autre sa croissance.
  • De toucher aux parties sensibles de votre corps, que sont les duvets sur la joue ou la lisère de vos cheveux.

Quels outils pour entretenir sa pelouse ?

Le rêve de toute personne possédant une pelouse est de l’avoir en permanence, toute verte et bien entretenue. Pour atteindre ces objectifs, il est nécessaire de posséder certains outils de jardinage. Cependant, pour quelqu’un qui ne s’y connaît pas, il peut ne pas être très facile de faire les choix adéquats à ce sujet.

Dans cet article, vous découvrirez tous les outils capables de vous aider à bien entretenir votre pelouse.

Le matériel de base

En général, l’entretien d’une pelouse passe forcément par son tondage. C’est ce qui justifie l’importance de posséder une tondeuse à gazon. En réalité, c’est cet outil qui vous permettra de fréquemment couper votre gazon. Facile à utiliser, il est aussi d’une grande praticité, car il ne vous fait pas perdre votre temps. En ce qui concerne son choix, sachez qu’il est crucial de s’assurer de la compatibilité de l’appareil avec votre type de pelouse. Par ailleurs, assurez-vous que la lame est correctement aiguisée.

Les outils qui vont de pair avec votre tondeuse sont le dresse-bordure, la cisaille à gazon et le balai à gazon. En effet, c’est ce dernier qui vous permettra de vous débarrasser des restes de tondaison, ainsi que des feuilles mortes. Quant à la cisaille, elle vous aidera à bien couper les herbes, qui n’auraient pas été tondues. De même, le dresse-bordure permet de délimiter avec précision le pourtour de la pelouse.

On distingue aussi le rouleau à gazon, qui sert à rendre la terre plus ferme et plus stable. Il est aussi utilisé pour planter les graines après les semailles. Pour un entretien optimal de votre pelouse, l’idéal est de s’en servir après le premier tondage, ainsi que trois autres fois dans l’année. Pour ce qui est de son choix, préférez ceux qui sont lourds.

Le rouleau à gazon se décline en deux types : le plein et le vide. Ce dernier peut être rempli de sable ou d’eau pour en augmenter le poids.

En outre, le matériel d’arrosage est important, car c’est lui qui vous aidera à bien arroser votre gazon, pour qu’il demeure toujours vert. Par ailleurs, les râteaux vous serviront à faire un ratissage minutieux de votre terrain, afin de bien l’aplanir. Le couteau désherbant quant à lui est idéal pour l’extraction des mauvaises herbes éparpillées.

Les outils de jardinage utiles

Parmi les outils de jardinage utiles pour bien entretenir une pelouse, on distingue l’aérateur. Il est utilisé pour une aération optimale du sol (jusqu’à une dizaine de centimètres en profondeur).

Le scarificateur permet, quant à lui, d’inciser le sol pour retirer le feutre du gazon.

Par ailleurs, le pulvérisateur vous sera d’une grande aide, pour diffuser les produits de traitement liquides tels que les désherbants.

Quant à l’épandeur, il permet une répartition équitable des graines et de l’engrais indispensables pour votre gazon. Ainsi, il en facilite la croissance et en accroît la durée de vie. Facile à utiliser, il est aussi très résistant. Lorsque la superficie à traiter n’est pas grande, l’idéal est de choisir un modèle portable. Dans le cas contraire, il est toujours possible de le placer sur des roues.

Quant au coupe-bordures, il est très puissant et il sert à la tonte des parties les plus difficiles d’accès pour la tondeuse. Il aide donc à parfaire le travail de cette dernière et est utile aux pieds des murs ou des arbres.

Les outils de jardinage facultatifs

Au nombre des outils les plus élaborés pour l’entretien d’une pelouse, on a principalement l’aspirateur de jardin et la tondeuse autoportée. Cette dernière ressemble à s’y méprendre à un petit tracteur, et elle est d’une grande utilité pour les grands jardins.

Quant à l’aspirateur de jardin, il permet l’élimination de grandes quantités de déchets. Les plus performants sont même capables d’écraser les détritus aspirés.

Mavala Double Lash: est-ce vraiment efficace ?

Le rôle des cils est, entre autres, d’empêcher les petites particules d’entrer sur nos yeux. Pour ceux qui se trompent, les cils sont les poils qu’on retrouve sur les paupières, sous les sourcils. Ils sont aussi des éléments de séduction pour les femmes et même pour les hommes. Il est donc important de les avoir. Il arrive que les cils de certaines personnes ne poussent pas comme il se doit. Dans ce cas, il va falloir opter pour une solution artificielle. Sur le marché, il existe des produits qui permettent de faire pousser les cils. C’est le cas de Mavala Double Lash. J’ai donc testé ce produit afin de juger de son efficacité réelle. Lisez plutôt cet article.

Description du produit

Mavala Double Lash est un sérum pour renforcer la taille des cils et leur résistance. Le produit est fabriqué avec des ingrédients naturels riches en valeurs nutritives. Ainsi, Mavala Double Lash contient des protéines et des vitamines qui agissent sur les cils. En outre, ce produit recourbe les cils qui sont droits afin que l’efficacité soit garantie. Le produit a un poids de 9,07 grammes et a des dimensions de 2,5 x 5,1 x 7,6 cm.

Utilisation du produit

Avant de juger qu’un produit est efficace ou pas, il faut déjà pouvoir l’utiliser. Mavala Double Lash s’utilise à l’aide d’une petite brosse, un système que j’ai particulièrement apprécié. Cela permet de ne pas avoir à se tracasser pour poser ce produit sur nos cils. Ce que j’ai cependant déploré, c’est que je n’ai pu utiliser entièrement mon produit. Lorsqu’il finissait, c’était de plus en plus difficile de le prendre. Le produit doit se mettre la nuit avant d’aller au lit. Vous vous démaquillez complètement et vous le placez afin que l’action se fasse dans la nuit. Et dans la journée, ce que vous aurez à faire, c’est appliquer un mascara qui contient des protéines. Vous êtes ainsi assuré d’avoir les résultats que vous escomptez. Mavala Double Lash s’utilise tous les jours pendant deux à trois mois.

Performances du produit

Au niveau des performances, ce qu’on note en premier lieu, c’est le fait que le produit contient des valeurs nutritives. De fait, les protéines sont très importantes pour la pousse des cheveux, des poils et des cils. Elles rendent en plus les cils solides et donc moins cassants. On déteste tous que nos cils se cassent et entrent dans nos yeux ; ce produit vous évitera cela.

En second lieu, on notera la rapidité d’action de ce produit. Après une utilisation quotidienne de Mavala Double Lash en l’accompagnant bien évidemment du mascara riche en protéines, j’ai remarqué au bout d’un mois que mes cils ont pris du volume. Au niveau de la taille, il y a aussi eu une amélioration même si elle n’était pas trop visible.

Par ailleurs, le produit peut s’utiliser pour faire pousser les barbes. C’est dire à quel point il peut être efficace lorsque les consignes d’utilisation sont respectées. J’avais un peu déploré le prix assez cher de Mavala double cils avant de l’utiliser. J’ai finalement compris après utilisation que le rapport qualité/prix n’est pas du tout mal.